L’info général des Phares (la France)

Il y a quelques siècles les bateaux naviguaient seulement pendant la journée Ils s’arrêtaient à tombés de la nuit. A cette époque on n’a donc pas besoin de phares. Mais quand le commerce a été lancé on a commencé à construire des phares et des feux.


Les phares ont 3 fonctions:

* Ils signalent le littoral
* Ils aident les bateaux à naviguer
* Ils signalent des dangers qui ne sont pas visibles (comme des rochers sous l’eau)


Définition littéraire

Phare: masculin (du grec Pharos) Tour bâtie en bord de mer ou sur une île et équipée d’un système d’éclairage qui sert à guider les bateaux dans la nuit.


Définition technique

C’est un dispositif de signalisation maritime constitué de 4 éléments principaux:

* Un piédestal plus ou moins élevé au-dessus du niveau de la mer. C’est souvent un tour située sur la cote
* Une lampe produisant de la lumière
* Un système optique pour concentrer cette lumière vers l’horizon
* Une lanterne pour protéger la lampe et l’optique


La portée géographique

La portée géographique du phare c’est la distance à laquelle, la forme arrondie de l’océan, permet au navigateur de voir le phare. La portée géographique dépend non seulement de la hauteur à laquelle la lumière est placée, mais aussi de la hauteur à laquelle le navigateur se trouve.


La portée lumineuse

La portée lumineuse est la distance à laquelle la lumière du phare est vue par le navigateur. Elle varie en fonction de la puissance de la lampe et du temps (nuit, brouillard, pluie, ...).


Critères d’après le “Bureau des Phares et Balises”

1. Un phare est un établissement de signalisation maritime qui respecte au moins deux critères des quatre (this is not a universal definition)
2. Un feu est un établissement qui répond à 1 de ces critères.

* la fonction : établissement de grand atterrissage ou de jalonnement
* la hauteur : établissement d’une hauteur plus de 20 mètres au-dessus du sol
* l’intensité : le feu a une intensité suffisamment importante (supérieure à 100000 candélas)
* l’infrastructure : l’établissement abrite un ou plusieurs bâtiments du service des Phares et Balises


Les phares sont à classer dans 4 catégories:

* Premier ordre: ils indiquent l’approche des terres et livrent des indications aux navires venant du large
* Deuxième et troisième ordre: signalent les passages dangereux et les récifs le long des côtes
* Quatrième ordre: comprend les phares chargés d’éclairer l’entrée des ports


Les gardiens français, eux, divisent les phares en 3 catégories:

* Les “Enfers”: ce sont des phares qui se trouvent en pleine mer
* Les “Purgatoires”: ils se trouvent aussi en mer mais sur un île
* Les “Paradis”: se trouvent sur terre


L’automatisation

En raison des difficultés d’accès aux phares en mer on est commencé par automatiser les phares en 1967.